Air France accueillera bientôt ses Airbus A220

Le premier Airbus A220 d’Air France a récemment quitté l’atelier de peinture Airbus de Mirabel, près de Montréal. Selon les rapports, le jet sera remis à Air France en septembre, avec la livrée d’Air France.

L’avion est peint aux nouvelles couleurs d’Air France, avec l’hippocampe ailé, symbole emblématique de la compagnie résumant sa longue histoire, bien en vue sur le fuselage. La police d’Air France a été agrandie, l’emblème SkyTeam a été déplacé à l’arrière de l’avion et l’importance de l’Hippocampe Ailé, communément appelé l’hippocampe ailé, a été augmentée.

En configuration cabine 3-2, l’Airbus A220 d’Air France peut accueillir 148 passagers. Chaque siège devra disposer de connexions USB de type A et C, et les passagers pourront connecter leurs gadgets à Internet via Wi-Fi. L’A220 est maintenant enregistré sous le nom de C-FPBQ pour les vols d’enregistrement canadiens, mais sera renommé F-HZUA après avoir été remis à la compagnie aérienne plus tard cette année.

La flotte devrait desservir des villes européennes densément peuplées telles qu’Amsterdam, Rome, Bruxelles, Berlin et Londres. Les capacités à longue portée de l’avion, d’autre part, le rendent adaptable aux régions hotspot d’Afrique et du Moyen-Orient.

Le groupe Air France-KLM a annoncé une commande de 60 A220-300 en juillet 2019, qui seraient tous livrés à Air France. Les jets remplaceront les anciens A318 et A319 de la société et auront une capacité similaire mais une économie de carburant plus excellente et une expérience passager plus moderne.

Cette commande ferme a été passée pour tenter d’atteindre des objectifs, notamment diviser par deux les émissions de CO2 en France d’ici 2024 et diviser par deux les émissions de CO2 par kilomètre d’ici 2030. L’A220 est un excellent avion pour atteindre ces objectifs. Selon la compagnie aérienne, l’avion émet 20 % de CO2 en moins et a un coût par siège inférieur de 10 %.

Air France a annoncé plus tôt cette année que le premier A220 de sa flotte serait livré en septembre. Le premier avion observé sortant de l’usine de peinture de Mirabel, avec sa livrée Air France, est un pas de plus vers cette arrivée inaugurale.

Le premier A220 d’Air France sera soumis à des contrôles supplémentaires avant d’être expédié vers l’Europe. Avant un vol d’acceptation client final, il passera par une série d’essais au sol et en vol avant d’effectuer le long trajet jusqu’à Paris pour rejoindre la flotte d’Air France.

Il n’entrera en service fiscal que plus tard cette année, même s’il devrait arriver dans quelques mois. Air France a pour objectif d’utiliser l’avion pour une formation pendant plus d’un mois, au cours de laquelle les équipages se familiariseront avec les opérations et les capacités de l’avion.

Air France a déjà constitué deux noyaux d’employés pour superviser la formation du nouveau type. Ce seront les pilotes et les agents de bord, avec près de 700 pilotes Air France et 2 500 agents de bord formés par les bons pilotes instructeurs et agents de bord qui étaient prêts à piloter l’A220 pour Air France à Montréal et à Zurich l’année dernière.

L’Airbus A220 s’est déjà avéré être un excellent investissement pour l’entreprise. Depuis la reprise du programme de Bombardier, Airbus a reçu des commandes de 648 exemplaires de ce type, dont 164 déjà livrés.

Toute la compagnie, pas seulement les pilotes et les hôtesses de l’air, est prête à accueillir l’Airbus A220. L’arrivée de cet avion de nouvelle génération est anticipée par tous les secteurs opérationnels, de la maintenance aux agents de station. En raison de son autonomie plus excellente, de son confort, de ses faibles coûts d’exploitation et de son impact environnemental réduit, la décision d’Air France d’ajouter l’A220 à sa flotte devrait profiter à la compagnie aérienne et à ses clients.


Commentaires / Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2021