Air France ne cache pas son intérêt pour les Airbus A220

Fin août, ce qui allait devenir le premier Airbus A220 d’Air France a effectué son vol inaugural. De plus, cette semaine, le porte-drapeau de la France a finalement reçu le petit fuselage acclamé par la critique. Bien qu’elle n’ait pas encore mis l’avion en service, Air France a exprimé son intérêt pour une version allongée du modèle.

Air France a passé commande de 60 A220-300

Ces avions devraient reprendre les services assurés par les A318 et A319 de la compagnie aérienne. Dans l’ensemble, ils seront repérés sur le réseau de routes court et moyen-courrier du transporteur.

Selon Airline Ratings,  Benjamin Smith, PDG d’Air France-KLM, a récemment donné des détails sur les plans de tronçons de l’A220. L’exécutif a déclaré que sa société avait depuis longtemps déclaré à Airbus qu’elle était très intéressée par un tel avion pour remplacer l’A320.

De plus, le CCO d’Airbus Christian Scherer a soutenu ces remarques en déclarant qu’il s’agissait d’un désir de longue date d’introduire un A220 étiré. Il a conclu qu’il ne s’agissait pas de savoir si, mais de quand l’avion deviendra le successeur de la famille A320. Notamment, les conceptions d’un A220 étiré sont en place depuis que Bombardier élaborait des plans pour le CSeries, un type qui deviendrait l’A220 après qu’Airbus ait arraché le programme.

La direction d’Airbus estime qu’il faudra peut-être attendre le milieu de cette décennie pour que le tronçon se concrétise. Cet avion ajouterait six rangées de sièges, portant la capacité à près de 200 sièges dans un cadre à une classe, contre 160 sur l’A220-300 dans une configuration serrée.


Commentaires / Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2021